Rechercher :

C’est la rentrée !

Après quelques semaines de flâneries diverses, voilà venu le temps de la rentrée, avec l’espoir qu’un automne clément permettra d’adoucir la reprise du travail.

Au gouvernement, pendant que Christine Lagarde déclare dans “La Tribune” qu’elle va proposer un allègement de l’imposition sur le patrimoine, et que l’abaissement de l’ISF est un des moyens, le premier ministre rappelle à l’ordre sa ministre de l’économie, en expliquant qu’il n’y a pas de réforme de l’ISF à l’ordre du jour. Soit le premier ministre veut éviter une rentrée agitée, soit la ministre de l’économie n’est pas au courant des dossiers de son ministère… Et pendant que les épargnants petits et moyens paieront les 1,1% de nouvelle taxe liée au financement du RSA, les gros épargnants l’éviteront via une baisse de l’ISF… Ou de son équivalent…

Au même moment Edouard Courtial jeune député UMP physiquement à l’extrême droite de l’hémicycle, annonce dans un effet de manche, qu’il souhaiterait que la prime de rentrée scolaire soit versée en bons d’achat afin que leurs bénéficiaires ne dilapident pas leur argent en écrans plasma… C’est vrai qu’il peut être pardonné, n’ayant d’une part pas d’enfant en âge d’être scolarisé ailleurs qu’en maternelle, et n’ayant d’autre part visiblement pas été équipé par la nature pour comprendre qu’une fois acheté tenue de sport, fournitures scolaires, cartable et autres éléments de rentrée, il ne reste pas grand chose de la prime. 

Oui, il y a en France des gens qui pensent que les ivrognes font la manche sur la voie publique pour acheter leur drogue, et que les plus démunis font des enfants à scolariser pour pouvoir s’acheter des écrans plats…

À Vichy, après un été sans grand intérêt dans notre ville, la rentrée s’annonce terne, à part peut-être pour les passionnés d’avirons, si si il y en a, qui verront se dérouler sur le plan d’eau un énième master d’aviron.

Et alors que l’Allier est incapable de conserver ses structures d’aide à la création d’entreprise, Vichy reçoit une caravane des entrepreneurs avant tout destinée à faire de l’auto-promotion de structures privées avec une publicité en partie payée par l’argent public…

Ici s’achèvent les “évènements” de cette rentrée… 

Pour finir, Génération-Citoyenne invitera tous ceux qui souhaitent voir la ville bouger à une réunion publique le 25 septembre dont j’aurai l’occasion de vous reparler.

 

Noël

Laisser un commentaire