Rechercher :

Shark Attack IV - Tous en soldes

Après les vêtements, l’électroménager et le Hi-Tech, c’est au tour des salariés d’être bradés pendant la période des soldes. Aussi l’ANPE vous propose un poste d’instituteur de CM2 dans une école privée avec un rabais de salaire supérieur à 50% sur le salaire de la profession, soit le SMIC…

Pour se défendre le secrétaire national du SNU-ANPE-FSU (syndicat majoritaire au sein de l’ANPE), souligne la pression du résultat infligée par le gouvernement.

Plutôt que du salaire d’autres s’émeuvent plutôt du fait que ce poste visant à confier à son titulaire des enfants de 9 à 10 ans, soit proposé en CAE et donc pour des chômeurs rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières.

Les effets des nouvelles obligations faites aux chômeurs sont là : les employeurs, décomplexés, n’hésitent plus à recruter au plus bas salaire, même quand celui-ci est inférieur de plus de moitié au salaire habituel de la profession. Et plutôt que de se diriger vers un plein emploi hypothétique, c’est vers un Smic pour tous ceux qui travaillent que cette loi nous mène. Et probablement comme hier Bosh ou d’autres n’ont pas hésités à faire pression sur le nombre d’heures effectuées sous menace de chômage, demain les mêmes menaces pèseront pour renier les conventions collectives ou instituer des baisses générales de salaires !

Alors que la France pourrait se battre sur ses points forts, et la productivité record de ses ouvriers en est un, certains préfèreraient une embellie passagère, valorisante pour eux, mais engrenage fatal pour les petits salariés, et alors quand s’arrêter ? Ceux qui s’enrichissent voudraient sans doute en France un salaire moyen au même niveau que son équivalent chinois, à la vitesse où la droite se décomplexe même la suppression du smic ne semble demain plus relever de l’impossible.

Mais tout a une fin, et les soldes s’achèvent, l’ANPE a donc suspendu l’annonce… qui est revenue, Les soldes étant terminées, le salaire est remonté un peu, on ne solde plus, on brade juste… L’offre n’est plus présentée comme une recherche d’un instituteur, mais d’un animateur débutant (hé oui maintenant faut faire de longues études pour être animateur débutant…), le salaire étant passé à douze euros de l’heure au lieu de 8,71…

Noël

Laisser un commentaire