Rechercher :

Un Conseil Municipal sur un air de campagne électorale !

Vendredi 27 juin 2008, Claude Malhuret, ouvre la séance du Conseil Municipal en accueillant un nouveau membre de l’opposition Monsieur Jean Marie Choquet.

Ce dernier remplace Gérard Charasse, qui a dû démissionner du conseil pour cause de cumul de mandats.

“Je trouve cela regrettable et anti-démocratique pour un candidat aux élections municipales qui affirme vouloir défendre sa ville, je m’aperçois du cas contraire” indique le Maire de Vichy.

Monsieur Marien répond au Maire que Monsieur Charasse a démissionné de son mandat de Conseiller Municipal pour préserver les intérêts de nos concitoyens sur la circonscription en qualité de Député et de Conseiller Général de l’Allier.

Pour ce qui est du comportement démocratique, les différents recours en cours montrent bien que Monsieur Malhuret devrait plutôt s’abstenir d’aborder le sujet, pour ce qui est de la démocratie, d’une part je pense que les électeurs Vichyssois, les vrais, (pas ceux dont la famille est installée à Paris depuis de nombreuses années), ont voté pour une liste et des idées, et qu’à ce titre il est normal que Monsieur Charasse puisse se faire remplacer par Monsieur Choquet, d’autre part je ne vois rien d’anti-démocratique quant au fait que Monsieur Charasse choisisse en fonction du résultat de l’élection et des mandats qui lui sont confié, avec lesquels il pourra le mieux défendre les intérêts locaux. Si c’était anti-démocratique la loi prévoirait que l’élu garde le dernier mandat, pas qu’il choisisse.

Mais les attaques du Maire de Vichy à l’égard de Gérard Charasse, son principal rival sur Vichy, ne sont sans doute pas anodines, il est bien conscient, que même si les recours en annulation sont extrêmement difficiles à obtenir, celui déposé par l’opposition est particulièrement bien étayé. Notre maire a donc choisi de commencer sa nouvelle campagne municipale et, faute d’idées novatrices pour Vichy, il a trouvé son argument principal : “Gérard Charasse a abandonné les Vichyssois”, oubliant sans doute que notre député, reçoit les Vichyssois toute l’année, dans sa permanence rue de Paris, depuis maintenant plus de dix ans, pendant que les filles du maire fréquentaient les écoles parisiennes.

Le maire a beau rôle, Gérard Charasse dans l’assistance ne pouvant prendre la parole.

Au cours de ce conseil municipal, fut rapidement abordé le sort de l’aéroport, le maire ayant visiblement scellé son avenir en remplaçant la piste de d’atterrissage par une piste de course à pieds. Le “A propos…” de notre blog prenant de plus en plus son sens au fil des jours. Bientôt tout ce qui faisait Vichy aura disparu.

Le conseil municipal a bien évidement abordé aussi, le sujet qui est sur toutes les lèvres depuis quelques semaines : la véranda du chalet Callou. Après avoir pesté contre la situation, le maire indique n’avoir jamais été informé de la couleur du verre choisi par l’architecte des bâtiments de France, verre dont les échantillons ont pourtant transité par les services municipaux, il aurait sans doute pu les contempler s’il avait été présent dans notre ville plutôt que dans la sienne… Le maire indique à ce moment que les Vichyssois garderont de lui l’image de l’architecture qu’il pense avoir réussi à Vichy, il faudrait sans doute lui rappeler l’immonde place blanche ou l’échec de l’architecture du marché. Marché transformé il y a une semaine en fournaise suite à une panne de climatisation, ce qui donne une idée du bilan énergétique du bâtiment et à l’heure de la préservation des ressources naturelles, du coût qu’il représente. Coût à additionner au nettoyage des vitres auto-nettoyantes.

Le sujet de la fibre optique a aussi été abordé lors de ce conseil, le maire annonçant la signature d’un accord avec Neuf Telecom, mais je reviendrai en détail sur ce projet lors d’un prochain article, il y a tellement à dire…

Enfin le conseil a abordé le décès d’un adolescent sur les bord d’Allier, là aussi nous y reviendrons dans un prochain article.

Ont pris la parole lors de ce conseil : C. Malhuret (majorité), G. Maquin (majorité), C. Pommeray (opposition), M. Marien (opposition), JG Simon (opposition), H Millet (opposition), M Fradin (opposition), JM Choquet (opposition).

 

Noël et Hamed.

Génération Citoyenne

Laisser un commentaire